Trop de pesticides dans les fruits et légumes

Réalisée en 2007, une étude de la DGCCRF montre que 50% des fruits et légumes vendus contiennent des pesticides (sous forme d’herbicide, de fongicide, d’insecticide..) Et bien que l’étude montre aussi que 58.7% des légumes ne contiennent pas de résidus, il y a en tous cas 7.2% qui dépassent la limite maximale autorisée (LMR). Ces légumes sont interdits à la vente mais pourtant commercialisés.

Les principaux légumes qui contiennent ces résidus sont les piments, tomates, poireaux, laitues, ou encore les épinards. Au contraire, ceux qui semblent en avoir le moins sont les endives, carottes, pommes de terre, concombres. Pour les fruits, ce sont 8.5% qui dépassent la limite maximale de résidus, en paerticulier les fraises, mandarines et raisins.

Alors comment éviter d’ingérer des résidus de pesticides ?
Tout d’abord il faut bien laver les fruits et légumes avant de les consommer, à l’eau et au savon, puis bien les rincer. On peut aussi enlever les couches externes des salades, endives, choux…
Il est également possible de se tourner vers les produits bio, ou encore issus de l’agriculture raisonnée.
Mais la meilleure solution est de consommer des produits de saison, qui sont moins traités car produits en France. Comme ils ne voyagent pas, ils contiennent moins de résidus de pesticides nécessaires à leur conservation.

Les chercheurs ne connaissent toujours pas les effets des pesticides sur la santé. Les recherches actuelles de l’INRA-INSERM sont tournées sur ce domaine.

Leave a Reply