Une réforme de l’aide médicale d’Etat

Réformé par les députés sous l’impulsion du gouvernement, l’aide médicale d’Etat qui permet aux sans-papiers d’être pris en charge à 100% par la Sécurité sociale, est à présent soumise à un droit d’entrée de 30 euros. Le droit d’entrée de 30 euros se présentera sous la forme d’un timbre fiscal.
Deuxième mesure prise par le gouvernement dès à présent : les soins qui ne traitent pas une maladie (cures thermales), ainsi que les soins pour lesquels le service médical est faible, ne seront plus pris en charge.

Leave a Reply