Assurance emprunteur : comment faire jouer la concurrence ?

Depuis un an, les emprunteurs ne sont plus contraints à accepter l’assurance emprunteur proposée par leur banque pour assurer leur prêt : ils peuvent choisir librement l’assureur de leur prêt. En effet, la réforme Lagarde interdit désormais aux banques de refuser l’assurance emprunteur souscrite auprès d’un autre établissement, du moment que le contrat présente des garanties équivalentes.

Toutefois, selon une étude Ifop réalisée pour la Macif, plus de 60% des Français ignorent encore cette nouvelle disposition. Aussi, près de la moitié des Français ayant l’intention d’acheter ne procèdent toujours pas à la comparaison des offres d’assurance emprunteur avant d’en souscrire une. Seuls les emprunteurs bien informés profitent bien de cette réforme, notamment ceux ayant recours à un courtier pour négocier leur prêt.

Les banques sont parfois réticentes

En pratique, faire valoir son droit n’est pas toujours aussi simple pour les emprunteurs : certaines banques acceptent de jouer le jeu, d’autres pas. Ne voulant pas accepter de bonne grâce une autre assurance, certains banquiers font traîner leur réponse ou refusent tout simplement le contrat. Pour justifier leur refus, les banques avancent habituellement comme prétexte des garanties non équivalentes ou l’incapacité pour d’autres assureurs de couvrir aussi bien qu’elles les plans de financement un peu compliqué, tels le prêt à taux zéro plus.

Mais, les courtiers en assurance ont pris comme devoir d’insister sur la question. Selon Pierre Seror, responsable marketing chez Macif-Mutualité, la situation se débloque souvent après qu’un de leurs conseillers appelle directement la banque, ce sur demande de l’emprunteur.

La garantie qui ne convient pas à la banque peut être complétée dans les conditions particulières du contrat. D’autant plus que tous les spécialistes de l’assurance emprunteur savent déjà quelles sont les garanties offertes dans les contrats de chaque banque. Ils peuvent également établir une couverture adéquate pour les plans de financements les plus élaborés.

Leave a Reply