Comment bénéficier d’une vaccination gratuite contre la grippe ?

En général, le virus de la grippe saisonnière sévit entre octobre et mars, entraînant fièvre, fatigue, courbatures et maux de tête, d’où l’importance de la vaccination pour les fragiles.

L’Assurance Maladie fait bénéficier gratuitement aux personnes les plus fragiles le vaccin contre la grippe, un vaccin qui prend effet 15 jours après la vaccination. Ainsi, peuvent bénéficier de cette vaccination gratuite :

  • les personnes âgées de 65 ans et plus ;
  • les patients souffrant de certaines maladies chroniques ;
  • l’entourage familial des nourrissons de moins de 6 mois présentant des risques de grippe grave ;
  • les personnes qui séjournent dans un établissement médical, et
  • certains professionnels de santé.

Ces populations, dites à risques, sont les seules prises en charge par l’Assurance Maladie en ce qui concerne le vaccin antigrippal. Pour les autres patients qui souhaitent se faire vacciner malgré tout, le vaccin sera à leur entière charge. Il faut toutefois noter que, bien qu’ils présentent des risques, les nourrissons de moins de 6 mois ne peuvent pas encore être vaccinés contre la grippe.

Que faire pour se faire vacciner gratuitement ?

L’Assurance Maladie a envoyé, au cours du mois de septembre, une invitation et un bon de prise en charge aux assurés qu’elle juge avoir besoin du vaccin contre la grippe.

Pour un assuré recevant pour la première fois le bon de prise en charge, il doit fournir le bon à son médecin traitant pour que celui-ci puisse lui prescrire le vaccin s’il le juge nécessaire. Pour un assuré qui s’est déjà fait vacciné grâce à l’Assurance Maladie, il peut se rendre directement chez son pharmacien pour échanger son bon de prise en charge contre le vaccin antigrippal. Ensuite, il n’a qu’à demander à son médecin ou infirmier de lui faire vacciner.

Pour les personnes qui pensent être éligibles à cette vaccination gratuite mais qui n’ont pas reçu de courrier de la part de l’Assurance Maladie, elles peuvent le demander à leur médecin traitant. Si le médecin estime que le vaccin est réellement nécessaire, il peut fournir au patient un imprimé de prise en charge.

Leave a Reply