Mutuelle pour animaux de compagnie : le contrat à bien scruter

A part les compagnies d’assurances, les banques et le groupement de vétérinaires, de plus en plus de mutuelles proposent actuellement la couverture des frais de santé des animaux de compagnies (furet, chien, chat, etc.). La souscription à une telle assurance peut être attrayante pour les propriétaires vu qu’ils dépensent en moyenne entre 600 et 800 euros par an pour un vaccin, les antiparasitaires et l’alimentation.

Toutefois, selon un éleveur, il faut suivre quelques étapes importantes dans la souscription d’une mutuelle pour son animal de compagnie si l’on veut éviter l’arnaque : se renseigner auprès des professionnels, comparer toutes les offres (tarifs et garanties) et lire minutieusement le contrat avant d’y apposer sa signature. En effet, les formules d’assurance pour les animaux domestiques sont habituellement floues et on recense dans ce domaine des assureurs ayant de très mauvaise réputation.

Couverture santé suivant le contrat

Les mutuelles proposent, en général, dans leurs formules de rembourser les dépenses en soins maladie, les frais d’hospitalisation ou de consultations de vétérinaires, mais ce sont les taux de couverture proposés qui varient. Le coût moyen d’une assurance santé pour animal domestique s’élève entre 10 et 70 euros par mois, un coût différent d’une mutuelle en fonction de l’âge et de la race de l’animal.

Il faut faire attention : certains assureurs procèdent automatiquement à la résiliation du contrat dès que l’animal dépasse l’âge prévu par ce contrat. Toutefois, Charlène de SantéVet affirme que chez eux, un chien sera couvert à vie si son propriétaire lui avait souscrit une mutuelle avant ses 5 ans.

Et Charlène de confirmer l’importance de la vigilance du souscripteur de l’assurance vis à vis des délais de carence, des franchises et de ce qui est essentiellement remboursé par la mutuelle (antiparasitaire et médicament, consultation, chirurgie, …).

Leave a Reply