Mutuelle santé : hausse probable de 4,7% en 2012 malgré le Sénat

C’est aux députés de prendre la décision finale concernant le doublement de la taxe sur les contrats solidaires, même si les Sénateurs souhaitent le supprimer. Cette taxe qui sera à l’origine de l’augmentation mécanique du prix des mutuelles en 2012.

La Mutualité Française a récemment estimé que les cotisations de mutuelles santé seront probablement en hausse de 4,7% en 2012. Et pour cause, la décision du gouvernement de doubler la taxation des contrats de santé « solidaires et responsables » des complémentaires santé, soit la taxe sur les mutuelles, les assurances et la prévoyance. Dans le but de limiter le trou de la Sécu, le gouvernement espère prélever 1,1 milliard d’euros de plus en 2012, grâce à cette hausse de la taxation.

Et si le gouvernement souligne que cette hausse peut ne pas être répercutée sur les cotisations, la Mutualité Française présume que la répercussion serait inévitable. En effet, elle table sur une répercussion à hauteur de 3,2% pour les mutualistes. Et il faut ajouter à ce chiffre la hausse classique des mutuelles (+1,5% pour 2012) en prévision de l’augmentation des dépenses de santé des ménages et de nouvelles mesures d’économies prévues dans le budget de la Sécu pour 2012.

Un véritable « impôt sur la santé » : c’est ce que pense la Mutualité Française de cette taxe supplémentaire. Une même opinion que partagent les Français interrogés, dans la foulée, par l’institut de sondage Harris Interactive : 76% s’opposent à cette taxe. Selon les 86% des sondés, cette mesure provoquera une nouvelle baisse du pouvoir d’achat, et pour les 84%, la mesure pourrait favoriser le recul de l’accès aux soins car certaines personnes pourraient être amenées à renoncer à une mutuelle.

Et si le Sénat, devenu en majorité socialiste, a décidé de s’opposer à cette proposition, l’Assemblée Nationale aura le dernier mot et devrait confirmer le relèvement de la taxe.

Leave a Reply